Horsealot, le premier réseau social et commercial du monde du cheval !

Sport
Cet article a été publié le : 26 août 2013 à 7h48
Horsealot, le premier réseau social et commercial du monde du cheval !


Horsealot est tout nouveau, mais est déjà bien parti pour devenir la première communauté équestre sur le web. Sa jeune créatrice, Alexandra Martel, est fière de vous présenter le fonctionnement et

les spécificités de ce site original et sympathique.
1. Pouvez-vous présenter le concept de Horsealot ?
« Horsealot est le premier réseau à la fois social et commercial dans le monde du cheval, destiné à tous les amateurs comme professionnels. En tant que professionnel, Horsealot vous permet de toucher et de vous faire connaître auprès d’un maximum de personnes ciblées dans le milieu des sports équestres. Horsealot présente des fonctionnalités pratiques et innovantes vous permettant de présenter votre activité, vos prestations, vos produits, vos installations ou vos chevaux. En un clic, vous êtes en contact avec vos partenaires, vos clients ou vos amis ainsi qu’avec beaucoup d’autres personnes pouvant potentiellement le devenir! »
2. Quelles sont les spécificités de Horsealot par rapport aux autres réseaux sociaux comme Facebook ?
« Horsealot se démarque des autres réseaux sociaux comme Facebook par ses fonctionnalités complètement réadaptées au milieu du cheval. En plus d’être un réseau social performant (liens d’amis, messagerie, albums photo et vidéos, mur d’actualité …) c’est aussi un réseau commercial dont les fonctionnalités répondent aux besoins des passionnés de sports équestres.
Vous pouvez créer des « petites annonces » de toutes sortes pour vendre votre matériel, vos services ou encore chercher du travail. Vous pouvez créer des « fiches » pour vos chevaux afin de regrouper les photos, vidéos (lien existant Horsealot-youtube), performances, soins (dates de vermifuge …) ou encore plannings de travail relatifs à chaque cheval dans le but de le vendre ou simplement de stocker un suivi régulier de ce cheval. Ces fonctionnalités et bien d’autres encore ne se retrouvent pas sur les réseaux sociaux généralistes du type de Facebook : la publicité ou les messages diffusés par les acteurs du monde du cheval sont noyés au milieu d’une masse d’autres informations qui n’ont absolument rien à voir avec le cheval. En tant que passionné des sports équestres il vous est donc possible sur Horsealot d’être beaucoup plus facilement en relation directe avec le milieu de cheval et de faire passer vos messages à votre cercle privé d’amis ou à toute la communauté équestre d’Horsealot.
De plus, grâce au blog et aux informations régulièrement publiées par notre équipe Horsealot, tous les membres sont tenus au courant via leur mur d’actualité des derniers événements dans notre sport : photos exclusives, vidéos, petites interviews et infos récentes, tout y est! »

3. Comment vous est venue l’idée de ce site?
« C’est assez simple en fait! En passant de poney à cheval, j’ai tout de suite commencé à chercher des sites internet faciles à utiliser et pas trop chers pour pouvoir mettre en vente tout le matériel que je n’utiliserais plus. Je n’ai rien trouvé qui me satisfasse, et j’ai donc eu l’idée de développer un site où tout le monde pourrait publier facilement des petites annonces. Au fur et à mesure de l’avancement de l’idée, énormément d’autres fonctionnalités se sont implantées pour finalement donner naissance au projet Horsealot. »

4. Aston, la mascotte, tient une place originale sur Horsealot. Quel est son rôle exactement?
« Aston est la mascotte de Horsealot, c’est un Boston Terrier (en fait, c’est mon chien !), son image est discrète sur le site et il a pour rôle de diffuser leurs notifications aux membres (messages reçus, demandes d’ajout en ami …). C’est une façon plus ludique d’aider les utilisateurs à se servir du site et de les tenir informés. Aston a d’ailleurs déjà près de 8 000 fans sur Facebook! »

5. Combien êtes-vous à vous occuper de Horsealot?
« Horsealot est un superbe projet entre passionnés du monde du cheval, beaucoup de personnes ont chacune apporté leurs qualités au projet. On compte dans ceux qui nous accompagnent : l’agence de conseil en digital Audacy, une chargée de toute la commercialisation de Horsealot et de l’actualité sur les compétitions de Saut d’obstacles, une chargée de l’actualité sur les compétitions de Complet, l’agence de développement informatique Mévia, de nombreuses entreprises équestres partenaires, et de nombreux cavaliers partenaires. Ce qui représente au total autour de 25 personnes. »

6. Quand a-t-il été créé et combien compte-t-il de membres?

« Le site Horsealot a lui même été ouvert il y a un peu plus d’un mois, mi-juillet, et compte déjà près de 500 membres. Cela faisait deux ans que nous travaillions sur le projet. Il compte des personnalités dont l’activité est très variée dans le milieu du cheval. On y retrouve des cavaliers professionnels comme Karim Laghouag et Arthur Bonneau en complet, Jean-Marc et Caroline Nicolas, Olivier Guillon, Timothée Anciaume, Franck Schillewaert ou Nicolas Delmotte pour le saut d’obstacles, ainsi que des cavaliers du haut niveau poney comme Florine Roussel. Nous avons aussi les cavaliers de polo de la nouvelle équipe « Sagittarius Polo Team » qui porte les couleurs de Horsealot durant les matchs, des photographes comme Christophe Bricot ou Edouard Ecary, des entreprises équestres variées comme Le salon du cheval de Paris, La nuit du cheval, Askara, HorseLocation, Webstallions ou Cheval Légal. »

 

Inscription gratuite sur Horsealot ici !