Cross Indoor Saumur : Sébastien Cavaillon et les Horsemen !

Nos actus Pays-de-la-Loire
Cet article a été publié le : 12 novembre 2018 à 7h39
Cross Indoor Saumur : Sébastien Cavaillon et les Horsemen !

Sébastien Cavaillon et Ungaro de Mesille - Photo P. Barki


Le cross Indoor de Saumur samedi soir a encore été une belle édition, bien que très différente de d’habitude. Avec une dizaine de concurrents, le parcours proposé conjointement par Philippe Mull, Didier Dhennin et Thierry Touzaint avec les obstacles de l’IFCE n’en était pas moins difficile.

Caroline Chadelat et Kadessia – photo P. Barki

Caroline Chadelat avec sa jument de tête, Kadessia, était la première à s’élancer puisqu’elle présentait deux chevaux dans cette édition. Et le public a tout de suite compris que le juge de paix serait la combinaison Royal Horse composée de deux directionnels surmontés d’une barre couleur sable.

Régis Prud’hon et Kaiser HDB – photo P. Barki

Les deux alezans, Propriano de l’Ebat, monté par Luc Château, et Kaiser HDB, monté par Régis Prud’hon, étaient certainement les chevaux les plus expérimentés de cette épreuve : le premier parce qu’il a été plusieurs fois sur le podium de 3*, le 2ème parce qu’il a couru le célèbre CCI4* de Badminton cette année. Et pourtant, même eux se sont laissés piéger par ces petites barres au-dessus des obstacles fixes. Luc Château signe néanmoins un tour assez rapide grâce à l’équilibre naturel de Propriano qui lui permettait de tourner avec beaucoup de fluidité. Il termine 4ème, et 2ème parcours le plus rapide.

Luc Chateau et Propriano de l’Ebat – photo P. Barki

N°5 au départ, Sébastien Cavaillon présentait Ungaro de Mésille, un hongre de 10 ans par Pavarotti van de Helle. Très bon sauteur, Ungaro s’est très bien sorti de toutes les embûches de ce parcours. Moins rapide que la plupart des 4pts, il n’a cependant pas été rattrapé par le deuxième et dernier sans-faute de l’épreuve, signé par Cédric Lyard avec Fabian Van De Waterhoeve, le cheval d’Anaïs Torres.

Cédric Lyard et Fabian Van De Waterhoeve – photo P. Barki

La victoire revient donc à Sébastien Cavaillon, devant Cédric Lyard. Maxime Livio avec Boleybawn Prince, qui a été le plus rapide malgré une petite faute, complète ce podium.

Maxime Livio et Boleybawn Prince – photo P. Barki

Edouard Legendre, auteur d’un beau parcours avec Valentin de la Croix, termine 6ème derrière Régis Prud’hon et devant les deux chevaux de Caroline Chadelat. Mathieu Lemoine a été le moins chanceux avec Roscanvel Champeix puisqu’il met trois barres à terre.

Mathieu Lemoine et Roscanvel Champeix – photo P. Barki

L’épreuve a été agrémenté pour la plus grande joie du public par les prestations tout aussi impressionnantes des Horsemen ! Trois cavaliers sans chevaux ont sauté tous les obstacles du cross indoor pendant un entracte fort sympathique.

Nelson Villetorte – photo P. Barki

Eux-même pendant la reconnaissance ne pensaient pas pouvoir sauter les plus larges, plutôt habitués des sauts en hauteur. Mais ces jeunes garçons ont de la ressource (ils ne sont pas Champions du Monde pour rien!) et avec le soutien du public, ils ont fini par tout sauter !

Sofiene Yahia – photo P. Barki

On a ensuite pu retrouver les Horsemen en fin d’épreuve pour une puissance sur un double de verticaux aux couleurs d’Equithème. Petit à petit, les barres sont montées (et les vêtements sont tombés!) jusqu’à atteindre 1m70 !

Un grand merci à tous nos partenaires (Equithème, Cavalassur, Equ’Hip Avocat, Royal Horse, le stud-book Selle Français, Lakeside Capital, Cambox Horse, Concept PGO, GreenPex, Paddock Sports, Vanylinn, Miel et Safran, Horses & Competitions et Bouvet Ladubay) qui nous ont permis d’organiser cette épreuve et de fournir de beaux cadeaux à tous les participants. Nous remercions également tous nos bénévoles qui ont permis la réussite de cet événement et notamment Yann Pierre, le speaker, Guillaume Blanc, juge de l’épreuve, Laurent Bousquet aux starter, Jacques Blézot pour la décoration, Alain Laurioux à la régie et Raphaël Philmon (Hazer Lights) aux platines, qui nous ont fait vivre ce spectacle avec beaucoup d’émotions.

Les créations de Jacques Blézot au cœur du cross indoor – photo P. Barki

Et enfin, un immense merci aux trois chefs de piste (Philippe Mull, Thierry Touzaint et Didier Dhennin) et à l’IFCE qui a accueilli encore une fois cette édition en mettant ses infrastructures de qualité et son expertise technique au service de la performance !

Sébastien Cavaillon et Ungaro de Mésille, vainqueur du cross indoor 2018

Résultats complets ici

HF