Découvrez les meilleurs 7 ans récompensés ces dernières semaines

Circuit des 7 ans Amateur National
Cet article a été publié le : 26 avril 2022 à 12h04
Découvrez les meilleurs 7 ans récompensés ces dernières semaines

Anne Bouyer et Fallait Y Penser - Crédit Célia Vignaud


Cession de rattrapage pour les 7 ans Amateur, chassés de l’actualité ces dernières semaines. Cinq chevaux ont été récompensés récemment, nous vous les présentons aujourd’hui.


Fallait y Penser et Anne Bouyer à Cognac

Ce samedi 23 avril, Anne Bouyer et Fallait y Penser se sont rendues à Cognac (16) afin de participer à l’Amateur 1.

Avec un dressage noté en 67,61%, suivi d’un double sans-faute sur l’hippique et le cross, le couple se classe troisième de l’épreuve et meilleure 7 ans du circuit France Complet.

Anne a rencontré cette SF, fille de Tostaky de la Loue et Oria d’Orion, par Rox de la Touche et Laurent Goy, son propriétaire, lorsque la jument avait 4 ans. Laurent a demandé à Anne de le coacher à Fontainebleau en 2019 pour les Championnats de France Jeunes Chevaux en CSO. C’est à partir de là que Laurent a souhaité évoluer auprès d’Anne avec sa jument. Il lui a ensuite confiée pour la débuter en complet, la jument a révélé un réel potentiel et c’est donc Anne qui poursuit la compétition avec la jument.

Cet hiver, Anne et Fallait ont participé à plusieurs stages de dressage avec Serge Cornut pour peaufiner le travail effectué au quotidien. Le couple s’est classé 7e de l’amateur 1 au début du mois à Vernoil et était 2e meilleur 7 ans.

« Fallait est très courageuse, se déplace très bien, elle est grande et forte ainsi qu’agréable et facile à travailler. Dans ses défauts, elle peut être rigide et dure dans la bouche et peut se contracter. Elle manque de galop et de sang et sa technique de saut n’est pas parfaite mais avec le travail, ça va venir. »

Le prochain concours prévu pour le couple est l’Amateur 1 de Vernoil. L’objectif de cette saison est de poursuivre à ce niveau afin de participer au Critérium des 7 ans de France Complet sur le 1* de Châteaubriant.

Le couple a été récompensé durant la grande semaine de Pompadour, retrouvez l’article ici. Anne Bouyer s’offre une cinquième place avec Fallait y Penser. son propriétaire est Laurent Goy et elle est née chez Yohan Descoubes.


Fauve de Mazeroy et Felin d’Anchat à Vernoil

Le Haras de la Mouline à Vernoil organisait une trentaine d’épreuves du 7 au 10 avril dernier. Il y avait notamment deux Amateur 1 programmées, une le samedi et l’autre le dimanche. Deux couples sont ainsi récompensés par France Complet en tant que meilleurs 7 ans. Il s’agit d’Ombeline Brechet sur Fauve de Mazeroy et Romain Levent en selle sur Felin d’Anchat. Le premier couple remporte son épreuve alors que Romain est classé 3e.

Fauve de Mazeroy et Ombeline Brechet – Photo Tomek Sport Photos

Le samedi, Ombeline et Fauve réalisent un dressage noté en 66,14%, suivi d’un cross maxi et d’un SF à l’hippique; le couple remporte l’épreuve et est meilleur 7 ans du circuit France Complet. Cette Selle Français, par Marlou des Etisses et d’une fille du Pur-Sang Smadoun, a réalisé un concours parfait.

« Mon ancienne jument étant blessée, je me suis mise à la recherche d’un nouveau cheval, je voulais éviter de prendre une nouvelle jument. J’ai quand même essayé une jument qui appartenait à des amis, on s’est tout de suite très bien entendues, je me suis dit que ce serait une très bonne jument d’amateur.

Le défaut de Fauve, c’est son manque de force qui n’aide pas son geste. Avec le travail, ça va venir mais son chic et sa constance sont ses principales qualités.

Actuellement, c’est Thibaut Vallette qui vient me faire travailler 1 à 2 fois par semaine dans mes installations à Saumur. En concours quand Thibaut n’est pas là, c’est mon mari qui m’aide comme à Vernoil.

Sur ce concours, Fauve et moi réalisons un dressage compliqué en raison des conditions climatiques (beaucoup de pluie). Nous sommes 17ème sur 24, c’est un peu décevant mais les écarts de notes sont faibles. A l’hippique, nous réalisons notre premier sans-faute ce qui nous permet de remonter pas mal de places et notre maxi sur le cross nous donne la victoire.

Pour cette saison, notre objectif est de participer au Critérium des 7 ans à Châteaubriant, puis de passer sur Amateur Elite. Nous prévoyons de retourner à Vernoil dans 1 mois pour l’Amateur 1. »

 

 

Le dimanche, Romain et Félin ont obtenu la note de 66,86%, suivi d’un sans-faute à l’hippique et d’un cross pénalisé de quelques points de temps. Félin est un fils d’Aldo du Pleissis et d’Aida D’Anchat.

« Je cherchais un cheval pour prendre la relève d’Olympique de Brière, je suis allé dans un élevage pour voir une jument mais au final j’ai acheté Félin. A 4 ans, il sortait tout juste du débourrage. Il était tardif, donc l’ayant acheté fin août, je l’ai remis au pré pour qu’il finisse de se construire et moi de finir la saison avec mon autre cheval.

Romain Levent et Félin d’Anchat – photo PSV

En concours, on a commencé les 5 ans, on s’est qualifié pour la finale mais malheureusement on n’a pas pu y participer. La saison dernière on sortait en CL3. On a pu participé à la finale, malheureusement une chute sur le cross nous a éliminé.

Cette année, on a commencé les amateurs 1, avec notamment la première étape du Grand National où nous nous classons 11e et la semaine dernière à Vernoil avec cette belle 3e place.

Maintenant on se prépare à participer au Grand National du Lion d’Angers et l’objectif de cette année est de passer en amateur Elite en juin afin de participer à la final du Circuit des 7 ans à Lignières. Mais si je sens que Félin n’en est pas capable, on participera au Critérium à Châteaubriant.

Le gros défaut de Félin, c’est son manque de concentration, il se distrait facilement. Sa grande qualité, c’est qu’il veut toujours bien faire.
En dressage, il plait beaucoup, se déplace bien. Il aime beaucoup le cross, par contre à l’obstacle, c’est un peu plus compliqué. Il mesure 1m78 donc il manque un peu de tonicité, mais le travail commence à payer. »

Le couple évolue aux Ecurie Hékima avec Camille Biet, c’est elle qui les suit sur le dressage alors que pour l’obstacle et les concours c’est Mathieu Chombart qui les coache.


Jealous Guy Ysandrey à St Médard en Jalles

Constance Waneukem et Jealous Guy Ysandrese classent 6e de la 2e étape du Grand Régional de Nouvelle-Aquitaine à l’UCPA Saint Médard en Jalles, c’est le meilleur couple des 7 ans.

Retrouvez la précédente interview de Constance, déjà récompensé lors du Grand National de Saumur.

Jealous Guy Ysandrey et Constance Waneukem aux Championnats de France 2021 à Pompadour


Fighter Fly à SQY

5e sur 22 à l’issue de l’épreuve Amateur 1 ce samedi 16 avril à Saint Quentin en Yvelines, Inès Cohen nous parle de son cheval Fighter Fly (Hongre selle français, par Montender x Concorde, né à l’EARL Grandir En Equilibre, propriété de sa cavalière).

 

Ines Cohen et Fighter Fly – photo T. Regnier

« Je l’ai trouvé au Haras des Sens, chez Stéphane Landois, et monté par ce dernier. Il avait 5 ans quand je l’ai trouvé. Il m’a rejointe en août 2020. Je tiens à remercier Stéphane Landois et le Haras des Sens d’avoir très bien préparé Fighter, et de me l’avoir proposé.

Je l’ai apprécié sur les vidéos des annonces que j’ai vues. A 5 ans, il était très bien mis sur le plat ! Fighter avait déjà couru deux concours, où il a été sans faute sur le cross. Dès le premier essai, il était très calme pour un jeune. Dans mes recherches, je ne me tournais pas vraiment sur un 5 ans, mais il correspondait à mes autres critères malgré son âge.

Étant à l’origine cavalière de club, je cherchais un cheval entre 6 et 8 ans, pour avoir la vie devant nous sans qu’il soit trop jeune au départ. Je suis très grande, donc je cherchais un grand cheval. Contrat rempli du haut de son mètre 74. Je cherchais aussi un cheval qui se déplace bien, et qui soit très franc.

Je visais Amateur 2 au début. En sortant de club, c’était déjà un bel objectif. Au final, dès ses 7 ans on en est d’ores et déjà plus loin. »

« Notre atout, c’est d’avoir réussi à créer un vrai couple. Il est partout chez lui, il suffit que je demande les choses pour qu’il me suive. Justement dans cette idée de confiance partout en concours, ça peut être un petit peu problématique quand, comme ici, le concours est à la maison. L’excès de confiance est facile, la concentration pas toujours présente, et il peut faire des bêtises. La marge de progression est pour moi, dans ma tête. Je peux avoir peur de certains obstacles, mais Fighter jamais. »

« Notre point faible c’était l’hippique. Maintenant, nous sommes très bien encadrés, et le travail fourni est en train de payer. Du fait de sa grande taille, Fighter avait des problèmes de technique de saut. Ces problèmes sont maintenant réglés, et son geste est bien meilleur depuis cette année. »

« Notre programme de concours est établi à l’avance en hiver. Cette année, notre objectif est l’Open Amateur, puisqu’il n’existe plus de championnat de France individuel. J’avoue que je suis un peu déçue car je sors de club, je voulais justement sortir des Opens. On verra ce que ça donne en Amateur. Plus loin dans le calendrier, l’étape du Pin en septembre m’intéresse.

Le Critérium des 7 ans pourrait me plaire aussi. C’est à réfléchir, mais pourquoi pas terminer sur notre premier international sur le 1* de Châteaubriant. »


Retrouvez en détails le règlement du circuit des 7 ans amateurs.

Propos recueillis par Célia Vignaud et Victoire Ruault