Petrus de la Triballe : futur cheval Olympique?

Sport
Cet article a été publié le : 04 mai 2011 à 8h26
Petrus de la Triballe : futur cheval Olympique?


Ce week-end, Petrus de la Triballe courait son premier CCE depuis août 2010, où il avait gagné le CCI** de Sandillon. Dans la Pro 2 à Jardy, il termine 2ème sous la selle de son cavalier, Mathieu Lemoine.

Pourquoi un début de saison si tardif avec Petrus?

Mathieu Lemoine : « Le pauvre Petrus a eu tous les malheurs du monde en fin d’année dernière : il avait enchaîné une colique et un coup dans un antérieur pendant un galop. Il a dû avoir une période de convalescence assez longue. Et on le reprend seulement maintenant parce qu’on ne veut pas trop le faire courir cette année. L’année des 8 ans n’est pas simple à gérer, c’est une année de transition vers le Haut niveau. Mon objectif, c’est de le qualifier sur un 3 étoiles en courant le moins possible. Comme il a déjà un résultat en CCI**, il ne lui manque plus qu’un classement en Pro élite Grand Prix. Je vais donc certainement faire le Grand National de Vittel. D’ici là, il ne ressortira sûrement pas. »

Comment s’est-il comporté à Jardy?
ML : « Il s’est littéralement baladé! On a commencé par une Pro 2 pour rester sur du 520m/min, mais si on avait fait la Pro 1, ça aurait été pareil. Il a déjà couru plusieurs fois l’an dernier des cross à 550m/min et nous a prouvé que ça ne lui posait pas de souci. »

On voit beaucoup de bons Jeunes Chevaux disparaître totalement du circuit par la suite. Y a-t-il un risque pour que ça arrive à Petrus?
ML : « Non. Effectivement, le circuit Jeunes Chevaux, même s’il est très bien, très formateur, n’est pas forcément révélateur de grands champions. Mais Petrus est tellement exceptionnel qu’il n’y a aucune raison qu’on n’en entende plus parler par la suite. Si tout va bien, c’est assurément un cheval pour courir les plus grosses échéances. Il a le potentiel pour aller un jour aux Jeux Olympiques. Par ailleurs, je sais que tant que nous sommes tous les deux valides, je resterai son cavalier. Avec sa propriétaire, Marie Kling, j’ai une sorte de contrat moral. Elle a déjà reçu quelques propositions d’achat mais elle ne veut absolument pas le vendre. En fait, le seul risque qui pourrait éventuellement l’écarter du Haut niveau, c’est un problème de santé. C’est pour cela qu’on y prête une grande attention et qu’on préfère l’économiser cette année. »

Quels sont ses qualités et ses défauts?
ML : « Les qualités, il les a toutes! Il est pratique, très classique et exactement pareil à la maison qu’en concours. Sur le dressage, il est calme, mais tout en restant brillant. Même sur le cross, il est parfaitement disponible et réagit au quart de tour à chacune de mes demandes. Une simple pression de jambes suffit à le faire réagir mais il ne tire pas non plus comme un sourd. Sur le CSO, il est très respectueux. Il a de la force, du courage, de la souplesse… Bref, même après 4 ans que je le monte, je ne lui trouve pas de défaut! C’est un cheval hors du commun, comme je n’en avais encore jamais monté. »

Mathieu Lemoine et Petrus de la Triballe au Lion d’Angers

Copyright Robert Adenot

HF