Remettre son cheval au travail après une pause

Exercices National
Cet article a été publié le : 05 janvier 2023 à 17h26
Remettre son cheval au travail après une pause


Le temps approche de remettre nos compagnons à quatre pattes au travail après la pause hivernale, afin qu’ils soient physiquement prêts et aptes à attaquer la saison au niveau prévu, et ce afin de minimiser les blessures.

Ce travail doit être progressif et doit s’étendre sur plusieurs semaines afin de permettre aux muscles de s’adapter graduellement sur les différents niveaux d’exercices. Pas de raccourcis, donc, puisque forcer sur les muscles d’un coup pourrait entraîner des déchirures musculaires.

Avant toute chose, il vous faut vérifier l’état général de santé de votre cheval – c’est à dire les vaccins, le dentiste, la ferrure ou parage, le vermifuge…

La remise en route du cheval dépend grandement de plusieurs facteurs : chaque cheval est un individu, il faut donc s’y adapter. Cela varie en fonction de l’âge (les vétérans et les plus jeunes nécessiteront plus de temps), l’état musculaire actuel du cheval, l’état musculaire du cheval avant la pause, une blessure (adapter alors en fonction du protocole vétérinaire).

De manière générale, un programme de remise en route peut-être divisé en trois parties :

Etape 1 – travail lent, afin de préparer les muscles, tendons et ligaments,

Etape 2 – travail de la force et du cardio, ainsi que travail de musculature,

Etape 3 – travail rapide, afin de préparer les chevaux à l’effort face à un cross.

Une idée de programme de remise en route…

Ce programme a été créé pour un cheval qui n’a pas été complètement arrêté mais seulement baladé de temps en temps, et qui est supposé concourir sur de petites épreuves amateurs/club. Dans ce programme, le cheval devra avoir un jour de repos par semaine, avec des sorties quotidiennes au pré.

Semaine 1 – Approximativement 20mn au pas sur route tous les jours,

Semaine 2 – Monter à 30 à 40mn par jour sur route,

Semaine 3 – 60mn au pas sur route par jour, en introduisant des montées et descentes,

Semaine 4 – Evoluer 90mn en balade (peut-être fait en deux fois), introduire du travail au trot sur des sols adaptés,

Semaine 5 – Introduire des séances en carrière (20 à 30mn), possibilité d’accompagner de 2h de balade avec des montées et descentes,

Semaine 6 – Augmenter progressivement le temps en carrière, et introduire du travail au galop en balade sur des sols adaptés,

Semaine 7 – Augmenter progressivement le temps au galop en variant l’allure, continuer le travail en carrière et introduire le travail sur les barres,

Semaine 8 et 9 – Continuer avec le travail vu précédemment en augment les temps de galop, soit en continu ou en fractionné.

Pour les personnes travaillant à plein temps, cela peut se révéler compliqué de monter deux heures dans la journée, pourquoi ne pas demande à un.e ami.e ou un.e professionnel.le de compléter le travail ?

Article original Horse & Hound, traduit de l’anglais par France Complet