Un nouveau concours près de Metz

Sport
Cet article a été publié le : 02 octobre 2015 à 8h18
Un nouveau concours près de Metz


Cette année, un nouveau concours Amateur a vu le jour à Moulins les Metz en Lorraine. Une première édition avait été organisée début avril, une deuxième date est programmée le 25 octobre. Les épreuves Am 1, 2 et 3 sont support du grand régionale de CCE Devoucoux. A noter que toutes les épreuves sont dotées, même l’Amateur 3. Une Pro 4 est également au programme.

Grégory Schneckenberger, cavalier professionnel, est le chef de piste et organisateur. Il nous explique les caractéristiques du concours : « J’ai récupéré ce terrain militaire il y a 2 ou 3 ans qui était complètement laissé à l’abandon. On a tout nettoyé et on a commencé à organiser des épreuves Club et poneys pour commencer. Le premier concours Amateur en avril s’est bien passé, tout le monde était satisfait.

L’objectif est de maintenir le Complet en Lorraine et de donner envie aux gens de rester en Complet. Dans l’Est, les cavaliers n’ayant pas souvent l’occasion d’aller en concours, quand ils allaient à Mourmelon, c’était souvent très difficile pour eux. Donc de nombreux cavaliers arrêtaient la discipline, dégoûtés d’être éliminés à chaque sortie. Avec Christophe Dosse, responsable de la commission CCE en Lorraine et organisateur de Jarny, on travaille main dans la main pour endiguer ce phénomène. Je fais donc des parcours abordables, afin que tout le monde puisse franchir la ligne d’arrivée, mais avec quelques options sur les difficultés techniques afin que le classement mette à l’honneur les plus aguerris. Pour passer au niveau supérieur, ce concours est donc idéal, sans être au rabais non plus.

En avril, peu de cavaliers sont rentrés dans le temps car le début de parcours était très galopant, mais il y avait des difficultés à soigner en fin de parcours. Ils ne prenaient pas suffisamment d’avance pour pouvoir ralentir à la fin. Nous allons donc inverser pour cette fois, en mettant les difficultés plutôt au début, afin de garder la partie galopante pour la fin du tour.

Le terrain est plat, avec une partie boisée et une partie dans une grande prairie. Le sol est naturellement drainé dans la prairie et en cas de pluie abondante avant les épreuves, on bâche les abords des obstacles dans les bois. Le terrain est donc toujours bon. Le CSO se court sur herbe aussi, et le dressage est sur sable.

Enfin, le côté pratique du site est qu’il se trouve à 1km de la sortie d’autoroute et à 500m d’une zone commercial avec plusieurs hôtels ! »

Concours n°201557042 ouvert aux engagements jusqu’au 19/10/2015